Édito 2012

C’est dans une ambiance brumeuse, empreinte aux paysages celtes, que le festival des Féebulleuses a accueilli plus de 800 festivaliers ces 2 et 3 septembre 2011, pour sa deuxième édition.
Au Château de Liviers, la féerie a réussi à braver pluie et tonnerre, happant petits et grands, forêts et fées, dans un tourbillon de musiques endiablées, de danses aériennes, de théâtre déjanté et de contes alambiqués.
Habités par la vibration de cette magie éphémère, nous renouvelons l’expérience ces 7 et 8 septembre 2012.
L’expérience du partage, de l’onirisme, de l’inattendu, du rire où des contes sous tables se mêlent au concert de marionnettes, où la chanson burlesque succède aux sons électroniques, où zombies et barbies prennent les rênes de l’imaginaire. Dans ce cadre envoûtant propice aux échanges impromptus, nous avons mis l’accent, cette année, sur les œuvres de plasticiens qui jouent avec le temps et l’espace.
Un espace hors du temps enveloppé dans une scénographie aux effluves colorés.
Tout semble réuni pour que la magie opère...
C’est avec un regard pétillant et le sourire aux lèvres que nous vous invitons à partager des moments féebulleux ces 7 et 8 septembre 2012.

Soutenez nous